Sceau GODF
Mariane
Livre blanc

Améliorer l’homme et la société

Respectable Loge, Garumna, Orient de Bordeaux, Région 16 Sud-Ouest

Mots Clefs : ÉgalitéFraternitéLaïcitéLibertéSolidarité

« Tout ce à quoi on peut faire ne peut être changé, mais rien ne peut être changé sans y avoir fait face ». J. Baldwin.

Cela fait partie de nos engagements, et c’est dans cette volonté que nous produisons ce texte,

Il nous semble que nous devons être plus en avant, sur le pont et vent debout ! Pour proposer dans ce fameux monde d’après : à nous FM d’incarner la puissance de l’esprit, dans ce monde à la dérive des idées. Beaucoup d’écrits à ce jour proposent des solutions : revaloriser des salaires, relocaliser, mieux prendre en compte les emplois non-qualifiés, etc, c’est vraiment l’écriture des illusions !!

Il nous faut nous méfier et dénoncer des termes utilisés à ce jour : distanciation sociale, alors qu’il ne s’agit que de distanciation physique, emplois non-qualifiés : les personnes qui tiennent ces emplois ont par définition un savoir-faire, le vocabulaire utilisé n’est jamais neutre !! ces discours heurtent profondément notre volonté humaniste, donc respectueuse de tous et toutes. Ces discours ne peuvent perdurer et doivent être dénoncés.

Il s’agit de remettre au centre le respect des autres et donc de soi : rendre compte à sa conscience de ce que nous faisons ou laissons faire est exigeant mais nous n’aspirons pas au repos ! Alors quelques thèmes :

Égalité immédiate des salaires Hommes / Femmes, ces différences sont intolérables, assez facile à mettre en œuvre : on gèle toutes les augmentations consenties aux hommes jusqu’à une parfaite égalité, cela ne coutera rien aux entreprises ! gel aussi des dividendes tant que la prospérité ne bénéficie pas à tous et toutes, l’actionnaire peut attendre !

Re – localiser certaines productions, sans aucun doute mais cela ne pourra se faire qu’au plan Européen, le centralisme a montré ses limites, et si nous sommes champions des textes et donc des taxes qui vont avec ! Il nous semble que le fédéralisme est bien plus approprié pour répondre aux enjeux de demain.

L’école enfin : ouvrir une école, c’est fermer une prison (V. Hugo, je pense), il conviendra de lui donner beaucoup plus de moyens car sa finalité est de faire des républicains, si possible éclairés ! La culture nous permet de relativiser et de comprendre, certes elle ne peut empêcher certains intégrismes : seule la Fraternité le peut.

Le milieu hospitalier et des soignants en général, doit bénéficier, d’aides beaucoup plus conséquentes, certes avec des contrôles, la tarification à l’acte est une ineptie !

Notre constat :

Ce paragraphe sera bref, tant nous pensons qu’il est bien partagé par nos FF, nos SS, nos concitoyens.

L’absence d’anticipation nous semble liée au centralisme : manque de masques ! de sur-blouses ! de médicaments ! pour les masques et les blouses, manquons-nous de couturières et de couturiers ?

Le manque de médicaments, curare entre autre, nous avons dû importer cela d’Inde, de Chine, du Pakistan, manquons-nous de chercheurs, de pharmaciens, de médecins ?

Les inégalités se sont accentuées, la précarité progresse, cet état centralisateur qui se prétends le plus re-distributeur est aussi l’un des plus prédateur. Manquons de gens capables de réfléchir autrement vers un nouvel équilibre entre impôts, taxes et redistributions.

Tout emploi est méritoire, cessons de de parler d’emplois non-qualifiés, c’est une insulte à la dignité. Soyons fraternels, en ce moment cela bout et le risque d’explosion est réel, avec fureur, voire terreur !!

Nos propositions :

Elles seront brèves tant de nombreuses commissions du GODF ont déjà travaillé sur ces sujets

Revenu minimum attribué à tous et toutes pour libérer les énergies

Création d’un impôt négatif pour celles et ceux qui vivent mal, le mot est faible

Égalité des salaires Hommes / Femmes

Reconnaissance de tous les métiers, comme utiles au bien commun

Affectations de moyens supplémentaires pour l’école, l’hôpital, l’université, la recherche.

Poursuivons nos travaux sur la bioéthique et le transhumanisme

Nos espoirs pour cet après !

                             Respect absolu des valeurs de la République

LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE, SOLIDARITE, LAICITE

LIBERTE : d’entreprendre et de vivre sans contrôle pointilleux, tout en respectant les règles, bien entendu, nous sommes pour un parlementarisme représentatif, ce qui n’est plus le cas !

EGALITE : entre les hommes et les femmes dans tous les secteurs, plus aucun plafond de verre !!

FRATERNITE : vivons comme des frères, sinon nous finirons comme des fous : (M.L. KING), les GM ont ouvert beaucoup de ponts entre les pays, il nous appartient de mettre des FF et des SS sur ces ponts !

SOLIDARITE : avec tous sachons partager le pain quand il n’y en a pas beaucoup ! c’est l’inverse de la charité qui elle ne redistribue que le surplus !

LAICITE : faisons inscrire dès maintenant les deux premiers articles de la loi de 1905 dans la constitution, à défaut l’emprise des religieux reprendra le dessus !!

Conclusion :

Plutôt qu’aimons-nous les uns les autres !!! préférons respectons nous les uns les autres, c’est sans doute ambitieux, mais si l’idéal est un rêve ! l’utopie est un projet. Cessons de manager et préférons ménager.

A lire aussi

L’Éducation

L’éducation et les valeurs de la République Il convient, avant toute chose, de bien savoir de quoi on parle. Étymologiquement, le mot « éducation » vient du latin classique educatio lui-même de la famille de educere « faire...

Lire la suite
Ecole

Citoyenneté et Liberté pendant le confinement

Des droits Cette année nous avons vécu un printemps inversé. Alors que les bourgeons donnaient naissance à des fleurs, que la nature reprenait vie dans l’hémisphère nord, que l’envie de sortir se faisait de plus...

Lire la suite
Citoyenneté

La Solidarité

En préambule rappelons que la solidarité est l’un des piliers de notre engagement maçonnique, elle est rappelée au début de chaque tenue par l’énoncé de l’article 1 de notre Constitution et, en cette période particulièrement grave...

Lire la suite
Le citoyen, l'état, le monde