Sceau GODF
Mariane
Livre blanc

Repenser la solidarité et la démocratie en revisitant la constitution, en plaçant l’Humain et son épanouissement au-dessus de toutes les autres valeurs.

Respectable Loge, Saint Jean le Parfait Désintéressement, Orient de Mirecourt, Région 4 Champagne - Ardenne - Alsace - Lorraine et Loges d'Allemagne

Mots Clefs : DiscriminationDroitÉgalitéPaix

Problématique, constat, contexte de la contribution

Nous sommes interrogés, entre autres, sur la possibilité d’un « système de santé publique unique dans l’ensemble de l’Union européenne ». La question est aussi posée d’un « nouveau commerce mondial » ou encore de la gestion de « la souveraineté numérique ».

Le document porte beaucoup sur la préservation des libertés individuelles. 

Sont aussi traités, dans le questionnaire, des sujets comme le travail, l’éthique personnelle, l’école ou la science. Vaste sujet de réflexion qui nous a conduit à trouver un thème fédérateur et il nous a semblé évident de repenser la solidarité et la démocratie en revisitant la constitution.

Des lors la solidarité serait l’axe central de notre recherche et en filigrane les invisibles, autrement dit les oubliés de la république !!!

D’où la problématique suivante :  La solidarité devenant une priorité absolue car nous allons, semble-t-il, affronter une tempête économique, sanitaire et social. Nous aurons besoin dans les semaines qui viennent d’une capacité de rassemblement de dépassement !

C’est pourquoi il convient de placer la personne humaine et son épanouissement au-dessus de toutes les autres valeurs, ce qui nous renvoi à la doctrine de l’humanisme. Car l’humanisme est résistant, révolutionnaire, pacifique.

Nous proposons, donc, d’envisager l’humanisme comme fondement d’une approche politique privilégiant les valeurs et d’un modèle de société qu’il nous faut refonder, en opérant une révolution, en changeant l’axe central : remettre l’homme au centre, à la place de l’argent (en alternative au capitalisme) et à la place de l’État (en alternative au socialisme). J’en résume ci-après quelques points importants de l’analyse, des constats, ainsi que des propositions concrètes visant à remettre l’humain au centre, afin de lutter contre les inégalités croissantes et la pauvreté, et dont l’objectif sera :

Proposition 1

-De Favoriser l’égalité des chances,    

-De Garantir le respect des personnes,

-De Garantir la paix religieuse, la paix sociale, la paix civile, autrement dit :La paix par le droit et non  par  la    force, 

-De Repenser la solidarité et l’économie,

Proposition 2

Le développement durable est la transformation de la biosphère et de l’emploi des ressources humaines, financières, vivantes et non vivantes, pour satisfaire aux besoins des hommes et améliorer la qualité de leur vie.

Pour assurer la pérennité du développement, les hommes devraient tenir compte :

– des facteurs sociaux et écologiques,

– des facteurs économiques,

– des ressources vivantes et non vivantes,

– des avantages et désavantages à long terme et à court terme par rapport aux autres solutions envisageables.

Pour la consommation : Dans les limites du possible écologique et auquel chacun peut raisonnablement prétendre.

Pour les ressources : Toute entité (énergétique, matérielle) nécessaire à l’Homme pour assurer ses fonctions physiologiques et ses activités de production, pour satisfaire à ses BESOINS.

Le développement durable suppose : – le respect des personnes, – le respect des écosystèmes, – le respect des sociétés et des cultures, -De donner des marges de manœuvre aux générations à venir

Solutions Actions

1.  Lutter contre le dérèglement climatique, 2. Agir ensemble pour sauvegarder la biodiversité, 3. Combattre les pollutions et préserver la santé,4. Faire de l’eau un enjeu partagé 5. Inventer la croissance écologique : le changement des : mentalités, des modes de production et de consommation, 6. Mettre en place une bonne gouvernance écologique.

Proposition 3

Dématérialiser la Croissance ?

Pour économiser les matières premières – Pour réduire le gaspillage d’énergie – Pour réduire l’impact sur l’environnement

1)Par des mesures collectives législatives et fiscales pour intégrer aux prix les coûts écologiques, sociaux et culturels (internaliser les coûts externes) :- pour relocaliser les activités,- pour restaurer l’agriculture paysanne,-pour pénaliser les dépenses de publicité,-pour décréter un moratoire sur les innovations technologiques,

2)Par un changement culturel : préférer le mieux être au mal avoir 

3)Par des mesures individuelles : changer nos modes de consommation

4)Par des mesures techniques qui améliorent les systèmes de production      

Proposition 4

Lutter contre les discriminations au travail

La perception des discriminations demeure au sein de l’entreprise : Les décisions en gestion des ressources humaines, en management d’équipe, en organisation du travail doivent se prendre uniquement sur des critères professionnels objectifs et non sur des considérations personnelles d’un autre ordre.

Nous proposons donc ;

Étape 1 : Instaurez une veille pour lutter contre la discrimination au travail

Étape 2 : Développez une culture d’entreprise pour l’égalité des chances et la non-discrimination

Étape 3 : Communiquez pour lutter contre la discrimination au travail

Étape 4 : Encouragez la promotion de l’égalité des chances et la non-discrimination par des actions concrètes dont les salaires.

A lire aussi

Proposition de définition de l’intérêt général, à inscrire en préambule de la Constitution

1) L’objectif majeur de l’action publique, et le fondement de son droit, sans aucune définition officielle. Ceux qui ont étudié le droit ont appris à l’université que l’intérêt général est le fondement du droit public....

Lire la suite
Démocratie

L’Europe et les missions régaliennes de l’État

Les fondements de la construction Européenne ont une triple vocation : la paix, le développement économique et le progrès social. Il s’agissait d’établir des politiques communes des pays de la zone par transfert de compétences des...

Lire la suite
Europe

L’autre fléau qui frappe les personnes âgées : l’âgisme

Situation démographique mondiale Avec l’âge, nous percevons notre propre vieillissement et celui des autres à travers les préjugés de la société vis-à-vis des personnes âgées, qui forgent notre inconscient. Ce sont ces idées reçues qui...

Lire la suite
La Maladie - La Mort