Sceau GODF
Mariane
Livre blanc

L’École

Respectable Loge, Les Amis Fidèles, Orient de Paris, Région 11 Paris 1

Mots Clefs : CitoyennetéÉgalité des chancesÉpanouissementinstructionRéussite

Constat

Du fait du confinement, chaque enfant s’est retrouvé chez lui face à ses difficultés.
Le temps de l’école est un temps commun et égal pour tous : même enseignement, mêmes locaux, même cantine, mêmes jeux etc….

Le temps de l’école aplanit les inégalités sociales, familiales, économiques, d’accès à la connaissance….

Du fait du confinement, ce temps de liberté, d’émancipation, de partage, d’entraide, d’ouverture d’esprit, d’apprentissage a disparu, élargissant les fossés entre les enfants comme une perte de chances.

Il y a eu ceux qui avaient un ordinateur, ceux dont les parents ont pu aider, ceux qui avaient un espace à part et calme à la maison pour travailler et se concentrer, ceux qui n’ont pas eu à s’occuper des frères et sœurs plus petits….

Quelle est la mission de l’éducation nationale ?

L’éducation nationale par essence est le lieu d’une certaine égalité des chances. Le programme d’éducation est national et permet de gommer en partie les inégalités de territoire.

Le programme est le même pour tout le monde. L’instruction est descendante : le maitre, le professeur a le savoir, il le transmet à tous les élèves de la même façon.

De nombreuses personnalités de la politique, du monde scientifique ou culturel ont souvent vanté les mérites de notre système éducatif français, leur permettant bien qu’issu de milieux modestes avec des parents n’ayant pas fait d’études, d’accéder à des fonctions très intéressantes, à fortes responsabilités et aux salaires conséquents.

Et de nombreux efforts sont faits au niveau des grandes écoles pour intégrer des élèves de tous horizons et ne pas perpétrer un entre-soi répétitif et conformiste.

Pour autant, l’enseignement aujourd’hui est un enseignement de masse, c’est tout sauf un enseignement personnalisé.

On se heurte depuis des années aux mêmes reproches : classes surchargées, enseignement centré sur des matières traditionnelles (mathématiques, français, histoire…) ne mettant en avant ni la créativité, ni l’imagination, ni la prise d’initiatives, ni les talents manuels, sportifs des enfants ni leur personnalité.

Et chaque année on déplore la place de la France, 6ème puissance mondiale dans les différents classements Pisa, Shanghai…

On relèvera cependant les actions mises en œuvre récemment par le  gouvernement Macron avec la création de classe de 12 élèves maximum dans les zones d’éducation prioritaire, la volonté de laisser une place croissante aux activités sportives, créatives, récréatives….

On connait tous le succès d’enseignement tel que la méthode Montessori ou celles mises en place dans les pays scandinaves plus centrées sur la personnalité et les appétences de chacun.

Certes, l’éducation nationale n’a pas mission d’encourager le développement personnel de chacun.

L’école forme plus à réussir dans la vie qu’à réussir sa vie. L’école de la vie et la voie de l’émancipation n’est pas l’école du savoir.

Mais après ?

Propositions

Méthodes et matières enseignées :

  • Base d’instruction indispensable commune à tous (savoir lire, écrire, compter, connaissances diverses)
  • Les méthodes d’enseignement sont les mêmes depuis des décennies. Elles sont à revoir à la lumière de ce qui se fait dans d’autres pays.
  • Cours de philosophie dès la 6eme
  • Cours de morale dès le CP

Développement personnel :

  • Présence de psychologues dans les classes pour sensibiliser à la gestion des émotions, gestion du stress, gestion des conflits…
  • Valorisation du potentiel de chacun au travers la mise en place d’activités artistiques, sportives, manuelles….
  • Création de postes de responsables de bien-être à l’école (hapiness manager)
  • Pratique du yoga, de la méditation….

Rythme scolaire :

  • Possibilité de faire « pause » : Aujourd’hui le train de l’école n’attend pas et encore moins depuis qu’on déconseille fortement, voire qu’on interdit le redoublement 

Mais quid des enfants pour qui cela va trop vite, qui ne sont pas adaptés à ce seul système (il n’y a pas d’autres alternatives proposées au niveau étatique)

Pourquoi un enfant ne pourrait pas dire « stop « pendant 1 an ou « stop » je vais passer un an dans une école dans un autre pays ?

  • Temps sur le mode « Scout « » avec missions à accomplir dans un temps donné, entraide, partage, dépassement de soi… et débriefing à raison de demi-journées ou journées complètes régulièrement réparties sur toute l’année et deux jours complets par an avec la plus grande mixité possible.

Avec le 1er Budget de l’Etat du fait du nombre d’enseignants, l’Education Nationale ne pourrait-elle pas mettre en place une économie d’efficience, basée sur l’individu et son épanouissement, et non une économie de rentabilité, avec ses classes surchargées, professeurs sous payés et non remplacés, etc…

L’évolution du système éducatif ne peut aller que dans le sens d’une individualisation de l’instruction, d’un accompagnement par des professionnels du développement personnel de l’enfant, d’une reconnaissance sans jugement de valeur des appétences de chacun et des formations qui vont avec.

Ainsi, nous aurons des jeunes adultes épanouis et prêts à mettre au profit, de tous et d’eux-mêmes, leurs talents.

A lire aussi

Fondements philosophiques du Revenu Universel Inconditionnel

Préambule Le concept d’un revenu de base a vu le jour dès 1516 avec Thomas Moore. Repris par Thomas Paine en 1796 puis récemment par Philippe Van Parijs et le MFRB[1], cette utopie philosophique évolue...

Lire la suite
RUI

L’individu et la société

Le contexte  Dès qu’on s’interroge sur les rapports qui peuvent lier l’individu et la société, on est amené à penser ces relations en termes de causes et d’effets et à voir dans l’individu et dans la société...

Lire la suite
Citoyenneté

Refaire des habitants de la France des citoyens

Un monde dans lequel toutes les informations vraies ou fausses se valent Les réseaux sociaux grouillent de « fake news » et de rumeurs alors que la liberté de conscience devrait conduire le citoyen à interroger le monde...

Lire la suite
Citoyenneté