Sceau GODF
Mariane
Livre blanc

L’école forme le citoyen. Elle doit donner toutes les chances à chaque enfant. Permet-elle son émancipation, un développement personnel réussi ? Que veut dire réussir sa vie ?

Respectable Loge, Emancipation 90, Orient de Saint-Flour, Région 5 Centre

Mots Clefs : ÉcoleÉmancipationEnseignementLégitimitéRéussite

De quelle école parlons-nous, de l’Ecole de la République ?

Celle-là doit effectivement former les enfants pour leur permettre de devenir des citoyens de cette République, et donc leur enseigner ses bases, ses fondements, ses valeurs, mais également le « vivre ensemble » au sein de la société (française, voire mondiale), et leur rôle politique (au sens étymologique du terme) dans la vie de la « cité ».

Cela peut amener à se poser la question de l’enseignement et de son contenu.

Aujourd’hui, l’école forme-t-elle vraiment des citoyens ?

Il semble que l’école se destine avant tout à conduire l’enfant à choisir un métier. Mais il semble y avoir un réel décalage entre l’école et le monde du travail, entre un enseignement qui reste très théorique et le monde du travail où les règles changent souvent, ne sont pas toujours respectées, voire tendent à disparaitre dans une société de plus en plus libérale.

De fait, la réussite scolaire ne garantit plus du tout une réussite professionnelle à terme. Le nombre de diplômés sans emploi ou sous employés en est la preuve !

Ceci entraine une perte de crédibilité du système.

Lors de sa création, l’école avait pour ambition d’être LE moyen de diffusion du savoir, de la culture.

Aujourd’hui, cette institution est fortement concurrencée par l’importance des médias et notamment par internet où l’on trouve de tout.

Du coup, le monopole de l’enseignement échappe à l’école, avec bien souvent des méthodes bien plus racoleuses, attractives et prometteuses au regard des enfants. Et malheureusement, cela se fait en dehors de tout contrôle…

Cette perte de légitimité de l’école se traduit alors par une violence sans cesse accrue, notamment à l’égard des enseignants qui ne jouissent plus du respect qui a pu être le leur à une époque, en faisant même, alors, des modèles de réussite, mais également entre les enfants eux-mêmes.

Cette violence peut être physique, mais également morale par les différences sociales de plus en plus visibles (montrées) comme signes d’appartenance, mais surtout d’exclusion.

Ainsi, certains élèves (ou leurs parents) qui affichent une réussite d’autant plus voyante qu’elle ne relève pas du mérite scolaire, deviennent plus influents que l’enseignant lui-même ! Cela ne plaide pas pour l’égalité des chances d’autant que le système scolaire se veut unique et « formateur », avec une sélection trop souvent basée sur les matières scientifiques n’ouvrant ses portes qu’à certains élus…

L’école permet-elle l’émancipation ?

Si émancipation signifie : capacité à s’autodéterminer et à s’intégrer à la société, alors l’école tend de plus en plus à créer de bons consommateurs…

Mais face aux difficultés à « tirer son épingle du jeu », l’école semble avoir de plus en plus de mal à jouer son rôle d’ascenseur social, d’où de nombreux exclus ou déçus du système.

Cela se traduit par un rejet des institutions amenant à un taux d’abstention croissant, à des mouvements de contestation comme les Gilets Jaunes, à un « dégagisme » de plus en plus marqué, au détournement du système social, à une montée de l’individualisme, du chacun pour soi, à une remise en question de plus en plus fréquente du pouvoir démocratique, qui à terme fait le jeu des mouvement nationalistes et extrémistes.

Que veut dire réussir sa vie ?

Les valeurs morales se perdent face au paraître et à la réussite sociale clinquante : le luxe ne s’est jamais aussi bien porté ! Il est devenu la valeur même de la réussite, et quel que soit les moyens pour y parvenir…

Alors, aujourd’hui, il semble bien que réussir sa vie n’est plus d’avoir fait le bien autour de soi, mais plutôt afficher une « belle réussite » (le terme existe !) qui portera l’individu sous les projecteurs, bien mieux que pour ses actions citoyennes.

A lire aussi

Comment améliorer la prise de conscience de la dimension citoyenne de chacun, dans une dimension plus globale, pour construire une Humanité plus juste et plus éclairée ?

Tout d’abord, nous tenons à préciser que cette question fut posée avant le début de la pandémie COVID19 et avant le confinement que chacun a dû s’appliquer. Les réponses des Frères furent délivrées dès le...

Lire la suite
Citoyenneté

Que veut dire réussir sa vie ?

Alors que nous sommes plus que jamais maîtres de nos destinées, pourquoi cette question est-elle encore un enjeu dans les pays démocratiques et développés ? Longtemps dans l’histoire de l’humanité, la réussite dépendait avant tout de...

Lire la suite
Ecole

Pour recréer du lien entre les jeunes et la nation. Renouer et avoir confiance en l’avenir

La période du confinement a créé quel que soit l’âge ou le milieu dans lequel on évolue un isolement. Il fut aussi un révélateur des difficultés latentes et psychologiques de la société et des Hommes....

Lire la suite
Ecole