Sceau GODF
Mariane
Livre blanc

Une prospective maçonnique

Respectable Loge, Les Vrais Zélés, Orient de Chalons sur Saône, Région 6 Est et Loges de Suisse

Mots Clefs : AdaptationEvolutionRéactivité

La Franc-Maçonnerie moderne, née des chimères du siècle des lumières a traversé le temps et l’histoire et a, selon les moments et les époques fortement influencé les sociétés. Cette utopie, fondue dans le grand laboratoire d’idées formé par l’ensemble des loges et des obédiences maçonniques a très largement contribué à façonner et à formater la vie quotidienne de l’époque moderne. Dans le premier quart du XXIème siècle, les loges ont continué à travailler dans le ronronnement caractéristique des institutions vieillissantes bien rodées …et ce, jusqu’au mois de mars de cette année 2020 qui marquera l’histoire de notre humanité. Tout a explosé en quelques semaines et nos vies se sont trouvées bouleversées ; nos repères ont en partie disparu. Nos analyses et nos réflexions sur la société ont dû être modifiées, oubliées ou redéfinies… Les politiques publiques et les discours de nos dirigeants n’ont plus été audibles pour bon nombre d’entre nous et nos activités quotidiennes ont dû se transformer et s’adapter.

La pandémie a réussi à perturber le fonctionnement d’un monde qui se voyait invincible et indestructible. Mais aujourd’hui, les F∴           M∴ pourront-ils encore continuer à façonner le monde de demain ? La Franc-Maçon ne restera sans doute pas la même force de proposition qu’elle a pu être par le passé et nous devrons indéniablement nous adapter si nous souhaitons encore pouvoir réfléchir et participer à la construction de la société dans laquelle nous vivons.

La Société est en crise

Les bourses s’effondrent, les emplois disparaissent, les inégalités se profilent sur des horizons vides et sombres …. En un mot notre monde est en crise ! Mais, les Francs-Maçons dans le calme et la sérénité des loges auront-ils le temps et la capacité de produire encore une réflexion structurée sur les évolutions qui sont nécessaires à la survie de notre société ? Rien n’est assuré ! L’épidémie a changé la donne et le jeu n’est plus le même. En quelques semaines, le genre humain a redécouvert certaines valeurs. Il s’est relancé dans des réflexions sans doute légitimes et nécessaires, mais nous n’aurons peut-être plus la capacité et le temps de travailler suffisamment rapidement pour suivre ces transformations. Il nous faut impérativement rester à l’écoute des informations qui nous arrivent de toutes parts et ne pas nous déconnecter des bouleversements de la société. Quelques réflexions sur le problème 

A travailler uniquement à la construction de son propre temple intérieur, hors du temps, dans le secret des loges, dans des lieux sacralisés où l’espace est différent, même en portant en dehors du temple les vérités acquises le Franc-maçon peut s’enfermer et se recroqueviller sur lui-même. Dans ces conditions, il n’est pas certain que la Franc-Maçonnerie des loges bleues puisse rester en 2020, la force de progrès et d’influence qu’elle a pu être dans les siècles précédents. Le rituel et les traditions, complétés par la symbolique sont des éléments qui indéniablement protègent les Frères mais il est aussi possible de constater que, dans de très nombreux ateliers vieillissants, ils sont une force d’inertie considérable. Les informations circulent très vite dans le monde profane sans être toujours vérifiées, et un des intérêts forts du rituel et de la sacralisation de nos travaux est bien de sortir du temps et des influences extérieures pour être en capacité de produire des réflexions collectives et objectives. Mais suite à la crise actuelle qui modifie l’ordre établi et les paramètres de notre existence, avons-nous encore le luxe de pouvoir nous offrir ces parenthèses hors de la vraie vie ? Il est possible que dans le moment présent, face à la difficulté de gérer cette crise mondiale, il ne nous reste plus une place suffisante pour l’utopie nécessaire qui nous a fait progresser jusqu’à maintenant. 

Remises en cause et adaptation : pistes de réflexion ?

  • La forme de nos travaux doit-elle évoluer ?

Cette crise, dans l’état actuel de nos connaissances, impose, pour tenter de freiner l’évolution du virus, de prendre un certain nombre de mesures qui ne sont ni intégrées ni intégrables dans nos pratiques courantes actuelles. Par exemple, l’un des symboles forts de la F∴ M∴, comme l’accolade fraternelle qui symbolise l’attachement visible des membres de l’atelier à l’idée maitresse de fraternité n’est plus compatible avec la lutte contre l’évolution de la maladie. 

La crise, parce que nous avons tous été concernés directement, nous a montré la rapidité de l’évolution de certains aspects de notre monde moderne. Ainsi, nos temps de réaction devront être réévalués si nous voulons continuer à être en mesure de pouvoir apporter concrètement nos contributions à la construction de la société qui nous entoure.

Les méthodes de communication modernes, tel que la Visioconférence aura sans aucun doute un rôle important à jouer dans les futures pratiques de travail et de réflexion des F∴M∴. La loge, dans sa forme traditionnelle et dans sa structure s’en trouvera probablement impactée. La sacralisation des tenues et les contacts entre les F∴ seront différents et il nous faudra rapidement réfléchir à toutes ces évolutions. Il existe un risque important de scission entre des F∴ dotés de matériels informatiques installés dans des secteurs desservis par de l’internet de haut débit et ceux qui, pour différentes raisons liées aux moyens financiers, techniques et matériels ou encore simplement d’âge et de formation, ne seront pas en mesure de participer à ces travaux dématérialisés. 

  • Hiérarchiser les réflexions.

Il nous faudra donc maintenant travailler vite et bien… ! Au risque de voir s’effondrer l’édifice Maçonnique sous les coups des divisions, de l’incompréhension et de la somnolence, les Francs-maçons devront réagir rapidement même s’il est primordial de ne pas se précipiter sans méthode et sans ligne directrice. Tradition, histoire et modernité devront être les maitres mots de nos travaux. Le respect des valeurs de l’institution doit être le fil conducteur de nos réflexions.

Les craintes et les dangers

Ce livre blanc, engagé au bon moment de nos évolutions nous donne la chance et le bonheur de pouvoir continuer ensemble la construction du temple. Ce constat, est très loin de couvrir la totalité de l’analyse de nos pratiques actuelles mais doit modestement contribuer à guider les travaux des F∴ de la loge et de l’Obédience au-delà des divergences de vue, de rites et de rituels.

Une forte réactivité dans la tradition, le respect des rituels dans une modernité adaptable à la situation du moment doivent constituer la base des objectifs de la Franc-Maçonnerie de l’après crise.

A lire aussi

Santé et solidarité : Notre système de santé a été éprouvé pour de multiples raisons. Quelles pistes pour l’améliorer, le rendre robuste et fiable ?

Problématique, constat, contexte de la contribution Les pistes pour améliorer le système de santé solidaire et universel ne sont pas une évidence. Les exemples existent à travers de ce qui seraient les conséquences de l’absence...

Lire la suite
Le citoyen, l'état, le monde

Le travail

Problématique, constat, contexte de la contribution Pendant le confinement général, nous avons tous constaté que la France a continué de tourner, certes au ralenti mais l’essentiel était assuré. Les travailleurs ont su rebondir par une...

Lire la suite
Le citoyen, l'état, le monde

Nous avons la solidarité comme étendard, comment promouvoir ce principe ?

L’une des spécificités de la Franc-Maçonnerie se situe au niveau des liens particulièrement puissants qui unissent les Frères. Cette particularité, qui est propre aux loges, génère entre les membres des ateliers une forte solidarité souvent...

Lire la suite
Un nouvel Horizon