Sceau GODF
Mariane
Livre blanc

République et institutions – Solution de la société post covid

Respectable Loge, La Paix, Orient de Tarbes, Région 17 Sud et Loges d'Espagne

Mots Clefs : DécentralisationInstitutionsRépublique

Constat du rapport institutionnel face à la crise :

Comme nous avons pu le constater lors de ces derniers mois notre planète est fragile et la condition humaine l’est d’autant plus.

Force est de constater que le phénomène épidémique qui s’est propagé sur notre planète nous met face à notre destin et à notre responsabilité les uns envers les autres. Ce sont les êtres humains qui propagent le virus et non ce dernier qui se propage tout seul.

La crise a mis en évidence des attitudes individualistes et égoïstes mais heureusement, elle a également permis de révéler une solidarité exceptionnelle au sein d’une grande partie de la population. Le tout est de faire en sorte que ce soit la solidarité qui prime pour le bien de tous.

Ce genre d’évènement à la fois traumatisant et anxiogène nous montre également qu’il est primordial de pouvoir s’appuyer sur des hautes valeurs morales et des principes indéfectibles. En effet, chaque individualité fait partie de l’Humanité. Il ne peut exister que grâce à un support et à un environnement sociétal que sont les institutions. Et plus particulièrement les principes de la République Française.

Il est important de voir ici la place de la République, de la constitution, des institutions, des services publics et de tout ce qui cimente le pacte social et l’Etat de droit.

Car oui, nous vivons dans un Etat de droit, garant des libertés, capable de prendre en compte toutes difficultés, du terrorisme aux pandémies, des crises financières aux mouvements sociaux. A la manière des humains, de façon imparfaite avec des réponses incapables de satisfaire toute la diversité des attentes.

Le maintien, voir le développement de ces principes se présentent comme une solution et comme une projection post crise.

Au-delà des réflexions existantes :

Aujourd’hui de nombreux travaux existent déjà sur nos principes Républicain. Les principes qui fondent la République sont : « Indivisible, Laïque, démocratique et sociale »

Les réflexions jusqu’a maintenant étaient fondamentalement basées sur l’amélioration morale et matérielle de notre société. Cependant, la crise sanitaire à mis en exergue la nécessité de préserver ces valeurs Républicaines et les institutions nationales. Si nous n’avions pas eu des institutions fortes et des principes universalistes nous aurions certainement assisté à un écroulement social et sociétal.

Tout cela grâce à la pérennité de l’Etat de droit et de notre République. Ce sont des biens précieux, forgés par l’engagement et le dépassement de soi, qu’il convient effectivement de préserverdans la société post épidémique. Non pas dans une logique muséale, mais bien comme garant d’une dynamique nationale enracinée dans l’expression démocratique. Ils permettent grâce à notre constitution à la fois le débat, le choix et la décision, tout comme l’alternance politique. Il dispose d’outils et d’institutions de contrôle capables de contenir si nécessaire la folie des hommes et les dérives dans l’exercice du pouvoir.

La défense de la République est dans l’ADN des FF.°. MM.°. Sans doute serions-nous fondés à l’exprimer de façon encore plus résolue dans le débat public et à réaffirmer que, pour nous, le fait républicain est une part primordiale dans la gouvernance de notre pays. S’il ne nous appartient pas de nous substituer au politique, nous sommes pleinement légitimes dans la défense des principes constitutionnels.

La nécessité d’une République Indivisible qui permet de faire bloc, pour ne faire qu’un et affronter cette épidémie. La nécessité d’une république Laïque qui permet le maintien du fonctionnement de notre pays sans se livrer à une panique pouvant entrainer l’incursion religieuse dans l’appareil de l’Etat. Le principe démocratique, le maintien des élections locales qui au-delà de toutes polémiques permet à notre système démocratique de continuer à exister et de lancer un signal fort à tout un chacun : le signal d’une démocratie qui survit à toutes les crises et qui ne laisse pas la part belle aux extrémistes de tout bord. La République est aussi sociale, car, face à l’urgence, les pouvoirs publics ont mis en œuvre des mesures sanitaires visant la protection de tous les citoyens

Perspectives d’avenir :

Le besoin de relance économique post Covid, ne pourra masquer durablement l’aspiration des citoyens à une démocratie plus attentive et plus participative. Rien cependant qui ne soit impossible dans le cadre institutionnel tel que le définit actuellement la Constitution, qui permet toutes les audaces sous réserve de validation démocratique. La « démocratie » d’opinion, telle qu’imposée par le fonctionnement toxique des réseaux sociaux et l’anonymat, devra laisser la place à une culture de la responsabilité, de l’engagement et de l’exigence.

L’idée républicaine ne pourra vivre et se perpétuer que portée par l’élan irrépressible de citoyens éclairés.

Sur le plan social notre République permet de donner une marge de manœuvre territoriale sachant que chaque région ne s’expose pas aux mêmes risques. Donnons cette possibilité d’organisation territoriale.

Une décentralisation du pouvoir avec des domaines de compétences plus important doit être donnée aux collectivités. Avec des rôles clairement définit au risque d’une sclérose des capacités de réactivité en cas de crise majeure.

Sur le plan démocratique il est essentiel de faire respecter les résultats du suffrage universel direct. Les contestations doivent être saines et constructives mais les représentants élus par le peuple doivent pouvoir gouverner comme ils l’ont annoncé dans leur programme. Le principe de l’élection démocratique est vital à la survie et au maintien de notre République.

Bref, Un projet fondamentalement maçonnique, pour l’homme et la société

Le maintien de l’État de droit par le gouvernement et l’ensemble des élus de la République. La décentralisation des pouvoirs pour une réactivité territoriale adaptée à la société. Le respect des résultats démocratiques pour le fonctionnement de notre société. Enfin, il est primordial de continuer à nous battre pour les principes Républicains afin de les défendre contre les ennemis de la République.

A lire aussi

Comment la République française doit-elle assumer ses droits et devoirs régaliens ?

Quelle place pour l’État dans notre République ? La France est républicaine depuis un siècle et demi mais l’État y occupe une place centrale depuis presque un demi-millénaire. Le processus de démocratisation issu de la...

Lire la suite
Démocratie

Un bilan public de la crise nécessaire

Problématique La France est l’un des pays européens (et au plan mondial) les plus impactés par l’épidémie. Comment expliquer cette situation au regard de performances beaucoup plus favorables d’autres pays européens ou asiatiques ? Il...

Lire la suite
Le citoyen, l'état, le monde

Comment faire rencontre avec l’autre ?

Annonce de la problématique en jeu Depuis de nombreuses années, l’univers dans lequel nous vivons s’accélère et se métamorphose : révolution des NTIC, crise et bouleversements économiques, nouvel ordre géopolitique, changement climatique en sont notamment les...

Lire la suite
Individu et Société