Sceau GODF
Mariane
Livre blanc

Pour une Éducation nationale garantissant réellement et sincèrement les mêmes chances pour toutes et tous

Respectable Loge, Les Clefs de l’Amitié, Orient de Paris, Région 11 Paris 1

Mots Clefs : ÉducationÉgalité des chancesinstructionPasserellesValeurs républicaines

Ce sont les pays industrialisés qui mirent en place un enseignement gratuit et obligatoire. En plus de sa fonction d’intégration sociale, il se voulait égalitaire en permettant aux enfants les plus aptes des familles populaires de prendre l’ascenseur social. De là devait naître une solidarité nationale dans le respect des institutions républicaines pour le bien du progrès républicain. Quoique… Plus tard, Jean Cocteau ironisera : « Il est possible que le Progrès soit le développement d’une erreur. »

Porter un regard le plus lucide possible sur l’éducation nous permettra peut-être de trouver des pistes d’amélioration :

  • Les jeunes issus de milieux ‘’défavorisés’’ sont-ils encore discriminés ?
  • Les enfants d’immigrés ont-ils été intégrés dans le respect de leurs histoires et de leurs cultures ?
  • Les tabous ont-ils été rejetés, les lacunes comblées ?

Aussi, ne faudrait-il pas :

  • Favoriser les aptitudes de tout élève à part égale ?
  • Aller vers la créativité libre, indépendante de toute notion de rentabilité ?
  • Privilégier le pacifisme par l’humanisme ?

Par ailleurs :

  • Avons-nous jusqu’à présent sincèrement lutté contre toutes les formes d’oppression, toutes les discriminations, à savoir : misogynie, homophobie, racisme, antisémitisme, xénophobie, violences sexistes sans oublier tout handicap ?
  • L’école est-elle le lieu d’apprentissage de la démocratie, donc un lieu d’égalité ?
  • Est-elle un lieu d’harmonie collective, de stabilité et de paix ?

Ne pourrions-nous pas :

  • Valoriser la solidarité (entraide, échange et partage pour une éducation émancipatrice) ?
  • Faire en sorte que l’enseignant éveille la création (l’enfant doit voir avec ses propres yeux) ?
  • Veiller à ce que l’Éducation (nationale) ne soit pas gérée comme une entreprise ?

Mais aussi :

  • Les ’’fenêtres’’ des écoles ont-elles été vraiment ouvertes ?
  • L’école n’est-elle pas une sorte de caserne ?
  • Les classes ne sont-elles pas trop surchargées ?
  • L’éducation n’est-elle pas trop inféodée aux inspecteurs de l’Enseignement, eux-mêmes trop orientés par le pouvoir en place ?

Ne devrions-nous pas décider :

  • Qu’apprendre est une fête sans compétition, sans hiérarchie, sans rendement ?
  • Qu’éduquer n’est pas endoctriner ?
  • De mettre en place un enseignement psycho-affectif (pour l’épanouissement de l’enfant).

En conclusion, entendons Paul Eluard :

Sur mes cahiers d’écolier

[…]

Je suis né pour te connaître

Pour te nommer

Liberté.

Et proposons une brève synthèse de cette prospective, postérieurement à la société dite de consommation :

Entre 1980 et 2020, l’ambiance générale a été celle de la société du spectacle. Dans le monde de l’éducation cela s’est traduit par le passage aux nouveaux médias (télématique) et la lutte contre l’illettrisme.

Entre 2020 et 2060, l’ambiance générale pourrait être celle de la société des enseignements. Ce qui pourrait se traduire dans le monde de l’éducation par la privatisation (marché des outils interactifs d’enseignement) et l’encadrement de la population par des machines à suggestionner.

Entre 2060 et 2100, l’ambiance générale pourrait tendre vers la société de libération. Cela se traduirait par une éducation permanente et ludique visant l’éthique ainsi qu’une culture généralisée.

Nos propositions

Une obligation de scolarisation au sein d’établissements scolaires et non à domicile (sauf en cas de problème de santé majeur)

Des possibilités concrètes pour réintégrer à n’importe âge dans la scolarité des individus étant sortis prématurément du cursus

Une éducation populaire accessible tout au long de la vie

Une revalorisation de l’Éducation nationale qui doit redevenir une priorité nationale

A lire aussi

L’Avenir de la Laïcité

Instruction gratuite obligatoire et laïque La troisième République s’appuie très fortement sur la laïcité. Le développement de l’instruction est un problème majeur. Reprenant les idées de la Commune de 1871 dont le mot d’ordre était :...

Lire la suite
Laïcité

Quel monde souhaitons-nous aider à naître des décombres du virus ?

Notre pays ainsi qu’une partie de notre monde est à l’arrêt. Nous nous  croyions invincibles mais cette crise nous apprend que nous sommes vulnérables et que rien n’est jamais acquis. Cette vulnérabilité peut être l’occasion...

Lire la suite
Le citoyen, l'état, le monde

Le Revenu universel inconditionnel pour éradiquer la pauvreté

Un revenu pour tous sans condition est une idée qui remonte à fort loin : Thomas More (1478-1535)  dans son Utopia de 1516, qui proposait une société où rien ne manquerait à personne, et où...

Lire la suite
RUI