Sceau GODF
Mariane
Livre blanc

Pour l’égalité économique homme-femme

Respectable Loge, L’Etoile bleue, Orient de Toulon, Région 2 Alpes Côte d'Azur

Mots Clefs : ÉconomieJustice économiqueSociété

Le constat

Les femmes touchent 12,8[1] % de moins que les hommes à temps de travail et métier équivalent. Sur l’ensemble de la vie (carrière et retraite), cet écart se chiffre en centaines de milliers d’euros. Dans la fonction publique, il n’y a aucun écart en raison des grilles indicielles transparentes.

Pour cette raison et par l’effet du SMIC, l’écart entre les femmes et les hommes est en fait plus important, et croît, plus on progresse dans l’échelle des salaires. Ainsi les inégalités de salaires entre les sexes sont les plus fortes chez les cadres supérieurs.

Les femmes interrompent leur carrière pour donner la vie et souvent pour élever les enfants en bas âge. Les femmes doivent financer des dépenses que ne supportent pas les hommes (contraception, protections périodiques…).

En 2020, tâches ménagères et cuisine restent majoritairement à la charge des femmes.

La problématique : analyse et réflexions

Depuis 1996 la Cour de cassation a fixé un principe d’égalité de rémunération pour les travailleurs qui se trouvent dans la même situation.

En France. La loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018 prévoit la mise en place d’un index égalité femmes-hommes devant être calculé et publié chaque année par les entreprises d’au moins 50 salariés.

Force est de constater que ces mesures sont très insuffisantes.

L’égalité Homme-Femme à travail égal passe par la transparence.

Propositions concrètes, opérationnelles, disruptives

  1. Modifier le Code du Travail pour obliger tous les employeurs à afficher les salaires individuels ;
  • Cette obligation d’affichage aura également un effet bénéfique sur les discriminations en général (origines, handicap…) ;
  • Protections périodiques et contraception doivent être prises en charge intégralement par la Sécurité Sociale (avec obligation de production sur le territoire français).

[1]                                Selon l’INSEE

A lire aussi

L’épidémie a fait apparaître le lien entre maitrise économique et démocratie

Les ravages d’une mondialisation mal maîtrisée et financiarisée La pandémie a rendu visible la face cachée de la mondialisation : des circuits de production fragmentés avec une division internationale du travail, peu logique et incompréhensible pour...

Lire la suite
Le citoyen, l'état, le monde

Répartition des richesses

Constat de situation A la veille du Davos 2020, le rapport OXFAM France avait publié que les 1% des plus riches possèdent plus de 2 fois les richesses de 92 % de la population (soit...

Lire la suite
Economie

Construire un monde meilleur

Une économie en surchauffe Notre économie est basée sur la consommation qui favorise la production, puis les bénéfices et les investissements. Elle s’est pervertie par une surproduction en vue de meilleurs bénéfices sans investissement mais...

Lire la suite
Economie