Sceau GODF
Mariane
Livre blanc

Éducation à la citoyenneté

Respectable Loge, Louise Michel, Orient de Limoges, Région 5 Centre

Mots Clefs : CitoyennetéÉcoleÉducationParcoursValeurs républicaines

L’éducation à la citoyenneté

Elle est inscrite dans les textes de l’éducation nationale et participe au projet global de formation de l’élève. Elle s’adresse à des citoyens en devenir qui prennent progressivement conscience de leurs droits, de leurs devoirs et de leurs responsabilités.

Rarement mise en œuvre faute de temps et d’enseignants dédiés, son absence d’enseignement ne permet pas la mise en concordance de la formation de l’élève aux valeurs et principes de la République, (sur le temps long de sa scolarité pendant l’ensemble des temps éducatifs scolaires, périscolaires et extra-scolaires), avec la vie dans les sociétés démocratiques.

Une tentative récente*, la mise en place d’un parcours citoyen

Elle avait rencontré une belle adhésion de l’ensemble des membres de la communauté éducative (enseignants, parents, intervenants scolaires…) mais n’a pas eu le temps de se mettre en place.

*Référence aux programmes 2015 d’EMC (Enseignement Moral et Civique) de l’école maternelle au lycée

Mise en place d’un parcours citoyen de l’école maternelle au lycée

Adossé aux autres enseignements, en particulier l’enseignement moral et civique (EMC), l’éducation aux médias et à l’information (EMI), il devra concourir à la transmission des valeurs et principes de la République en abordant les grands champs de l’éducation à la citoyenneté.

Ce parcours prendra également appui sur la participation de l’élève à la vie sociale et démocratique de la classe et de l’école ou de l’établissement.

A partir des principes et des contenus développés ci-dessous, il s’agit pour les établissements scolaires de veiller à :

Chaque année de sa scolarité tous les élèves abordent un ou plusieurs des champs soit par un enseignement classique, et/ou soit par la participation, l’engagement dans un projet collectif ou individuel

Harmoniser par secteurs, de la maternelle au collège (les lycées ayant peu de liens avec les écoles primaires et les collèges), les progressions de ces apprentissages (lors de temps dédiés : conseil de maîtres, conseils école-collège).Cependantle choix des activités et des projets, leur programmation et les dispositifs utilisés sont laissés à la libre organisation des écoles

Les élèves disposent d’un document (papier ou numérique) rassemblant tous ces grands principes et attestant du parcours individuel et du niveau de leur engagement

 La remise d’un livret ou diplôme de citoyenneté à chaque élève au terme de la scolarité obligatoire. Cette remise pourra se faire lors d’une cérémonie républicaine. Rituel solennel, en présence de leur famille, cette cérémonie permettra de rappeler les temps forts de la scolarité des élèves et de présenter les perspectives, qu’il s’agisse d’obligations ou d’engagements personnels, qui s’ouvriront à eux dès 16 ans et au-delà

La récurrence des rencontres, expériences et engagements tout au long de la scolarité sera le garant de la réussite cette éducation.

Les principes :

  • Culture de la sensibilité  Soi et les autres
  • Culture de la règle et du droit  Des principes pour vivre avec les autres
  • Culture du jugement (esprit critique, compréhension des enjeux, discernement)  Penser par soi-même et avec les autres
  • Culture de l’engagement (action collective, prise de responsabilités, initiative)  Agir individuellement et collectivement

Les champs abordés :

Les points d’appuis :

  • des connaissances dispensées dans le cadre des enseignements 
  • des rencontres avec des acteurs ou des institutions à dimension citoyenne 
  • des engagements dans des projets ou actions éducatives à dimension citoyenne

Il est enrichi par l’engagement des élèves, dans des projets ou actions éducatives à dimension citoyenne, mais également morale relevant de choix de société :

  • participation, notamment à une cérémonie commémorative, visite d’un lieu de mémoire ou toute autre action relevant du champ mémoriel 
  • participation individuelle ou collective à des actions ou projets citoyens dans différents  domaines (humanitaire, solidaire, environnemental…)

Le parcours repose également sur la mobilisation de tous les acteurs :

  • L’ensemble de la communauté éducative est impliquée dans la réussite du parcours citoyen de l’élève : personnels d’éducation, de santé, d’encadrement, d’orientation, d’aide (Accompagnant des Elèves en Situation de Handicap), de suivi psychopédagogique 
  • les associations partenaires de l’école publique porteuses de projets co-construits et ancrés dans l’environnement proche des élèves 
  • les collectivités locales et territoriales avec notamment l’élaboration de projets éducatifs territoriaux municipaux ou départementaux 

Propositions

Mise en place d’un parcours citoyen à l’école de la grande section de maternelle au lycée pour assurer la transmission des valeurs et principes de la République en abordant les grands champs de l’éducation à la citoyenneté : la laïcité, l’égalité entre les femmes et les hommes et le respect mutuel, la lutte contre toutes les formes de discrimination, la prévention et la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, contre les LGBT phobies, l’éducation à l’environnement et au développement durable, la lutte contre le harcèlement

 
Culture de la sensibilité  Soi et les autres  
Culture de la règle et du droit  Des principes pour vivre avec les autres  Culture du jugement (esprit critique, compréhension des enjeux, discernement)  Penser par soi-même et avec les autres  Culture de l’engagement (action collective, prise de responsabilités, initiative)  Agir individuellement et collectivement  
Objectifs1) Identifier et exprimer en les régulant, ses émotions et ses sentiments2) S’estimer et être capable d’écoute et d’empathie3) Se sentir membre d’une communauté1) Comprendre les raisons de l’obéissance aux règles et à la loi dans une société démocratique 2) Comprendre les principes et les valeurs de la République Française1) Développer des aptitudes à la réflexion critique : – en recherchant les critères de validité des jugements moraux – en confrontant ses jugements à ceux d’autrui dans une discussion ou un débat argumenté 2) Différencier son intérêt particulier de l’intérêt général  1) S’engager et assumer des responsabilités (classe, école, établissement scolaire) 2) Prendre en charge des aspects de la vie collective et de l’environnement et développer une conscience citoyenne, sociale et écologique
Quelques exemples d’activités de la maternelle au lycéePrendre conscience de son corps et du corps des autres à travers des activités de danse   Accepter le partage des tâches   Expression artistique et littéraire des émotions   Développer l’empathie   Les situations de handicap et la pratique de l’inclusion scolaire   Les racismes  Elaboration de règles simples de vie de classe avec les élèves   Participation des élèves à l’élaboration des règles de la cour de récréation   Les droits et les devoirs de l’élève   Conseils d’élèves (sens des règles, des droits et des obligations, sens des punitions et des sanctions)   Les droits égaux des filles et des garçons dans toutes les situations de la vie scolaire   Conseil municipal des enfants   Parlement des enfants  Approche du juste, de l’injuste, du bien, du mal à partir de récits (mythes, contes) ou de situations de la vie de la classe   Dilemmes moraux adaptés à l’âge des enfants   Pratique de la discussion à visée philosophique autour de situations mettant en jeu des valeurs personnelles ou collectives   Approche des préjugés et des stéréotypes à partir de situations de la vie de la classe ou de situations imaginaires tirées de la littérature de jeunesse   Organisation de débats réglés sur ces situations   Approche de la notion de laïcité à travers des exemples vécus ou des récits  Coopérer au sein d’un projet de classe   Associer les élèves à l’élaboration et à la mise en œuvre de projets   Encourager les conduites d’entraides, (tutorat entre pairs, coopération, médiation entre pairs…)   Valoriser la prise de responsabilité dans la classe, l’établissement   Sensibiliser les élèves à quelques grandes figures féminines et masculines de l’engagement (scientifiques, humanitaires, sociales…)   Engager la classe dans des actions de solidarité ou en faveur de l’environnement   Favoriser les conduites altruistes

A lire aussi

Nos fondamentaux maçonniques au service de l’École de demain

   Au cours de notre engagement professionnel, nous avons reconnu le lien indissociable de l’école avec son environnement et les relations croisées qui peuvent ainsi s’établir entre ces deux pôles. Vouloir une autre société pour...

Lire la suite
Ecole

Le partage, l’hospitalité, la solidarité, l’altruisme sont quelques-unes des valeurs fondamentales d’un comportement maçonnique. Comment les renforcer et comment mieux les partager à l’échelle de notre société ?

Problématique, constat, contexte Nos valeurs : des définitions des dictionnaires des quatre valeurs reprises dans la question, il apparait qu’il s’agit toujours de s’intéresser et de se dévouer aux autres, d’avoir également quelque chose en commun...

Lire la suite
Economie

Comment améliorer la prise de conscience de la dimension citoyenne de chacun dans une dimension plus globale pour construire une humanité plus juste et plus éclairée ?

L’Homme se révèle dans les difficultés, mais trop souvent en sa qualité d’individu plutôt que de citoyen Lorsque quelques séquences d’ARN ont envahi la planète en ce début d’année 2020, les sociétés se sont retrouvées...

Lire la suite
Citoyenneté