Sceau GODF
Mariane
Livre blanc

Économie : Comment faire pour que l’argent ne soit plus l’étalon normatif de nos vies ?

Respectable Loge, Les Amis du Travail, Orient de Marseille, Région 15 Provence- Alpes - Corse et Loges de Sardaigne et d'Italie

Mots Clefs : ÉducationModèles collaboratifsVision de la vie

Problématique, constat, contexte de la contribution

L’Étalon normatif veut dire Le critère de référence… Ce qu’est l’argent aujourd’hui. La question peut être aussi : Quel monde pour demain souhaitons nous ? L’argent est un outil qui est devenu une norme. En Étalon de nos vies, il existe aussi la famille, le travail, le sexe, la drogue pour certains, …

Ne pas faire de cette norme un régisseur de ma vie et de moi un esclave dépendant.  Travail ; vie sociale ; Éducation ; environnement, libertés ; quels espoirs pour demain, quelles envies, quelles inquiétudes ?

La norme nous enferme, il faut donc s’ouvrir.

Propositions concrètes

Plusieurs solutions ou pistes en réponse à la question :

  • Se servir du système éducatif pour rééquilibrer la saine relation de l’individu à l’argent et ouvrir le champ de la réflexion : Argent source d’insatisfaction, absence de bonheur due à son gain, frustration par la comparaison à autrui. Course sans fin à l’argent et inégalités sociales des peuples au bord de la famine en opposition au gaspillage financier de certains. Des endroits où les valeurs suprêmes sont le pouvoir et l’argent, et de l’autre la famine et la pauvreté. C’est donc à nous de changer, comme on dit, ce n’est pas le stylo qu’il faut changer, c’est l’homme. L’Humanisme doit primer dans le système éducatif et la compétition doit être brisée car elle n’est pas productive humainement. Cette tache éducative sera longue et ardue et il faut aujourd’hui se hâter…Le système doit évoluer, se transformer, et c’est forcément par l’éducation que nous y arriverons ; attention, éducation ne veut pas forcément dire d’adresser aux enfants ; éduquer c’est transmettre, c’est partager nos savoirs, nos connaissances et c’est là que nous FM, pourrons intervenir. En tant que Franc maçon, c’est l’une de nos taches de « travailler pour une cause juste », une manière pour que l’argent ne soit plus l’étalon normatif de nos vies.
  • Développer une autre vision de la vie en se reliant aux autres par nos vertus. C’est là donc que la Franc Maçonnerie intervient pour faire passer le message dans le monde profane. Agir pour améliorer l’homme et la société ; diffuser la solidarité, la fraternité, l’Amour de l’autre, inlassablement…Le bonheur n’est pas un but, mais le chemin. Privilégions donc la recherche spirituelle de l’homme car la remise en question qui s’offre à nous ce jour devra nous faire réfléchir, nous faire s’adapter, harmoniser nos relations et prendre enfin conscience que la terre n’a pas besoin de l’homme, mais que ce dernier a besoin de la terre. L’absence d’argent sans vision de la vie peut détruire l’homme ; nos vertus, notre travail pourront pallier cela : ne nous enfermons pas dans une norme. C’est à la FM de porter le message. C’est donc, à notre sens, la prise de conscience qui pourra nous faire sortir de ces normes qui nous poussent, nous étouffent. Pour nous FM c’est donc le chemin à prendre, la piste de réflexion à privilégier et le but à atteindre.
  • Privilégier les modèles productifs collaboratifs, de type mutualisme ou coopératif. Nous allons ici dans l’économie solidaire et sociale, secteur en marge des modèles économiques actuels, mais qui, nous l’avons vu récemment est appelé à des développer, dans une perspective de solidarité, de respect du produit, et où chacun est gagnant-gagnant. Fonds publics et incitations fiscales apportent un plus à ces modèles que devront se réapproprier les agriculteurs et industriels de demain. Il serait souhaitable également que le salaire des professions aujourd’hui défavorisées soient indexées sur le service rendu car ces métiers sont de fait nécessaire, donc envisager une autre forme de rémunération du travail.

Privilégier les modèles productifs collaboratifs de type mutualiste ou coopératif et envisager une autre forme de rémunération du travail.

A lire aussi

Les enjeux éducatifs suite à la crise sanitaire

Problématique : l’inégalité du système éducatif accentué par une situation inédite : L’éducation est l’un des enjeux les plus prioritaires pour former les générations qui viendront après nous pour construire le « monde d’après » avec des...

Lire la suite
Ecole

Dignité par l’éducation, la solidarité et la régulation

Problématique, constat, contexte de la contribution, … L’homme n’est pas que economicus. La mondialisation, la marchandisation, les évolutions technologiques entraînent des inégalités croissantes avec paupérisation, replis identitaires, isolement, solitude et désespérance.  Des décisions drastiques doivent...

Lire la suite
Ecole

Être citoyen dans une société plus solidaire

Citoyen ou client ? Comment améliorer la prise de conscience de la dimension citoyenne de chacun dans une dimension plus globale pour construire une humanité plus juste et plus éclairée ? (Question N°3 du thème L’individu...

Lire la suite
Citoyenneté