Sceau GODF
Mariane
Livre blanc

Comment améliorer la prise de conscience de la dimension citoyenne de chacun, dans une dimension plus globale, pour construire une Humanité plus juste et plus éclairée ?

Respectable Loge, Drakkar de la Triple Espérance, Orient de Yvetot, Région 9 Ouest

Mots Clefs : ChangementCOVIDÉcoleImplicationSanté

Tout d’abord, nous tenons à préciser que cette question fut posée avant le début de la pandémie COVID19 et avant le confinement que chacun a dû s’appliquer. Les réponses des Frères furent délivrées dès le déconfinement ce qui en influence, évidemment la teneur.

Nous allons scinder en deux parties notre compte rendu.

1/ une vision très critique de la société dans laquelle nous vivons et qui appelle à un changement de modèle.

2/ une série de propositions et d’actions que chaque Frère pourrait mettre en œuvre pour apporter sa pierre au changement.

Une vision très critique

Comment continuer de penser que chaque année, il faut consommer un peu plus que l’année précédente ? Comment accepter la destruction de plus en plus large des forêts, des espèces vivantes ? Comment laisser s’emballer le dérèglement climatique ? Comment croire que le Bonheur c’est d’avoir ? Les questions remettant en question nos habitudes de vie sont multiples.

Mais s’il y a bien un enseignement à retenir de la période COVID que nous traversons c’est que ce qui nous paraissait impossible, jusqu’alors est brutalement devenu impérieux : Privilégier la Santé. Fermer les entreprises, confiner les populations, organiser le télétravail… ces mesures sanitaires parce que à contre-courant de notre logiciel fondé sur la sacro-sainte mesure de la richesse ont engendré des catastrophes en cascades et ce n’est pas terminé : protectionnisme des États, coût immense pour la Collectivité sur le plan financier et humain…réduction des libertés individuelles.

Désormais, il faut changer de logiciel et revoir de fond en comble celui-ci. Non plus de faire de l’Économie, la pierre angulaire du système, mais de privilégier la Justice et le Bien Être des peuples. Telle hypothèse constitue un renversement du schéma. C’est l’individu qui doit être la pierre du changement positif et non les indices macro-économiques. C’est le citoyen qui doit promouvoir ce qui est vertueux, comme par exemple des institutions mondiales et universellement positives. Sur le modèle de la Cour Européenne de Justice ou du Tribunal Pénal International, d’autres instances pourraient être créés pour dire et faire le Droit. Obligeant les gouvernants à apporter aux peuples progrès moral, social et démocratique. Cette révolution permettrait de créer un ensemble de pays qui respecte des valeurs communes de progrès vertueux. Pourquoi ne pas limiter nos échanges économiques avec cette communauté de pays alternatifs ?

Nous apportons notre pierre au changement

Il transparait à travers les propos des Frères que nous devons beaucoup plus nous impliquer individuellement, dans La Cité afin que chacun, puisse partager avec son entourage social, associatif, économique… nos valeurs, nos messages, nos attitudes, afin d’influer positivement et d’être acteur du changement.

Si les citoyens doivent plus participer aux décisions politiques et à la vie de la Cité, les Maçons doivent prendre leur part, à titre individuel, pour peser et contrecarrer les actions néfastes comme l’égoïsme, l’individualisme, l’injustice.

De longs propos ont fait focus sur l’École. Celle-ci est le lieu primordial où tout débute. La petite enfance est celle de l’éveil des tolérances et du vivre en commun. Tout au long du chemin scolaire, l’éducation civique républicaine doit promouvoir le vivre ensemble et le civisme pour la construction d’un citoyen conscient de ses droits et de ses obligations. A nous, Franc-Maçon de nous impliquer dans cette sphère éducative.

En conclusion

Il apparait de façon largement partagée par les Frères de l’Atelier que nous devons renoncer à un modèle basé sur la croissance éternelle, la consommation de masse et l’exploitation débridée des ressources naturelles. Nous devons transformer le logiciel de façon radicale pour un modèle plus vertueux et plus humain. Le Maçon a toute sa place dans ce changement dès lors qu’il s’implique dans la Cité pour diffuser à l’extérieur du Temple ses valeurs positives. Et montrer qu’il existe d’autres voies possibles. Le changement prendra du temps, sur plusieurs générations. Si ce n’est pas le cas, c’est que cette période n’aura servi à rien. Et que l’Être Humain n’a plus sa place sur cette planète.

Changer ou mourir.

A lire aussi

L’Europe environnementale et sanitaire d’après !

Une histoire – Un projet – Un avenir ! Un constat historique Une Europe touchée de plein fouet par une épidémie dont on se croyait être à l’abri : inimaginable !  Une Europe dont la France, en particulier,...

Lire la suite
Europe

Une société solidaire et néguentropique : un nouveau grand récit

De quoi le confinement a-t-il été le révélateur : quels espoirs ont été nourris, ou déçus ? Problématique : entrevoir un autre monde est-il possible ? Une “règle” qui ne pouvait en être une : la...

Lire la suite
Le citoyen, l'état, le monde

Pour recréer du lien entre les jeunes et la nation. Renouer et avoir confiance en l’avenir

La période du confinement a créé quel que soit l’âge ou le milieu dans lequel on évolue un isolement. Il fut aussi un révélateur des difficultés latentes et psychologiques de la société et des Hommes....

Lire la suite
Ecole