Sceau GODF
Mariane
Livre blanc

Quels problèmes économiques la situation de pandémie a-t-elle fait apparaître ? Comment les résoudre ?

Respectable Loge, Le Réveil Maçonnique, Orient de Libourne, Région 16 Sud-Ouest

Mots Clefs : Economie

Comparatif des systèmes politiques gouvernementaux

Nous avons constaté plusieurs approches différentes selon les contextes des directions politiques. La Chine peut être considérée comme une dictature qui a placé la Santé avant l’Economie, sage que son économie ne peut se permettre une pandémie de masse. Elle n’a pas hésité à fermer des mégapoles de plusieurs millions d’habitants pendant plusieurs semaines. La France est une démocratie qui a placé la Santé en premier lieu mais en tenant compte des libertés humaines. L’économie est passé en second plan dans un premier temps. Les USA sont une démocratie qui a, pour sa part, mis en avant son économie et la liberté individuelle au premier plan et la santé en conséquence de ses décisions.

 

Pouvons-nous supporter économiquement une pandémie ?

Nous n’avons aucune connaissance qui aurait servie de témoin sur une telle situation et si cela eutété le cas, les circonstances auraient pu ne pas être les mêmes !

Les profanes ou les maçons que nous sommes, sommes-nous nés à rester enfermés ? La restriction de déplacement nous a-t-elle affectés ? Comment devons-nous réagir sur la liberté personnelle ? Que devient notre liberté de conscience ? Avons-nous pris conscience du respect des autres ? Comment devons-nous consommer ? Quelles conséquences sur la nature de ne pas se déplacer ? Comment pouvons-nous sauver les entreprises et les emplois ?

Tant de questions complexes !

Nous ne sommes pas nés pour rester enfermer et non plus pour recevoir des restrictions qui sont lourdes de conséquences sur notre liberté personnelle et professionnelle.

Nous avons vu naître des mouvements d’entraide de reconnaissance mais malheureusement temporaires. Nous avons vu aussi beaucoup d’incivismes ! Si l’on prenait en compte que l’Autre est important, nous ne serions pas dans ce marasme qui pollue notre confort et notre bien-être.

Si nous consommons localement, nous espérons sauver des entreprises et des emplois locaux et nous pensons que nos ressources financières restent chez nous. La recherche de profit à tout va n’a pour conséquence que d’appauvrir nos richesses intérieures, humaines et matérielles.

Que retenir de la pandémie !

Il faut trouver un juste milieu afin de préserver nos aînés d’une fin de vie non misérable, tout en n’obérant pas la nécessité de ne pas prendre à la gorge les actifs. Nous pouvons espérer que consommer localement ce qui peut l’être devrait être un des éléments importants, au-delà des conséquences positives que cela peut avoir sur l’écologie.

Le télétravail a permis de faire face, mais aussi à des impossibilités de continuer un nombre important de services : les visioconférences ont permis de maintenir à flot le système éducatif mais il a eu un rôle social non négligeable. Cela a permis de prendre du temps pour échanger, moins de fatigue car plus de transports, moins de circulation donc moins de CO2. Le constat sur l’amélioration de la qualité de l’air nous laisse penser que cela a profité à la nature.

 

Milieu hospitalier 

Nous avons pu compter sur un milieu médical et hospitalier, qui malgré tous les inconvénients liés à l’urgence et aux manques de moyens, a réussi à mettre leurs compétences au service des autres. Nous les félicitons. Mais à quel prix humain ? Et nous avons vu les limites de la gestion sanitaire confiée à de purs bureaucrates.

Une solidarité s’est organisée de l’extérieur afin d’aider moralement et économiquement les salariés des centres hospitaliers en charge des services « covid19 » !

Que faudrait-il faire ?

Nous avons vu la limite de la gestion bureaucratique et centralisée des services de santé, l’impréparation et l’adaptation de méthodes industrielles de flux tendus là où le principe de précaution aurait prévalu. La gestion de cette crise a été laissée à des bureaucrates hors sol qui n’ont pas tenu compte de la remontée des spécialistes du terrain.  Le champ médiatique a été accaparé par des spécialistes en tout genre à la communication au mieux alambiquée, au pire en totale contradiction. Contradictions amenées par les plus hauts dirigeants de l’État quand on se remémore les polémiques sur le port du masque par exemple.

Proposition ou idée à mettre en exergue

Cette situation nouvelle a poussé dans ses retranchements les plus hautes instances du pouvoir. Le gouvernement a dû prendre des décisions dans un brouillard absolu lié à l’émergence d’une maladie dont le niveau de contagion ainsi que ses méthodes de transmission n’ont été connues que tardivement. Le choix qui a été pris a été celui de la prévention par le confinement. Les conséquences en sont délétères mais on constate que d’autres pays ont tardé à prendre cette décision ou sur des durées plus courtes avec comme résultats des morts en quantité importantes.

Le consortium sanitaire mis par le gouvernement, a ses limites car nous entr’apercevons le fait que de n’être entouré que par des personnes hautement diplômées sans trop d’expérience terrain ne suffit pas :  il faut impérativement que ce consortium soit mixte dans tous les sens du terme, hommes, femmes, politiciens, personnels diplômés, personnes issues du publique et du privé, ceux qui sont sur le terrain. Cette alchimie aurait peut-être permis de faire des textes et des règles en adéquation !

A lire aussi

Entreprise et intérêt général

Contexte : Les entreprises, directement ou par le biais de fondations, ont des velléités d’influence et d’interventions sur les domaines politique et sociétal au-delà de la défense de leurs activités. On a parlé d’entreprises citoyennes. Une...

Lire la suite
Economie

Production – Entreprise

La crise sanitaire que nous traversons nous oblige, par ses effets de désorganisation, à repenser nos modèles de fonctionnement pour préserver une société plus juste qui pratique la solidarité et la fraternité.   Lors de...

Lire la suite
Economie

La crise et notre force de proposition

La crise a montré comment plusieurs valeurs pouvaient être malmenées et combien la souveraineté de l’État pouvait être affectée. Les valeurs républicaines ont été contrariées par le confinement et les restrictions de circulation (la liberté);...

Lire la suite
Economie