Sceau GODF
Mariane
Livre blanc

Le partage, l’hospitalité, la solidarité, l’altruisme, sont quelques-unes des valeurs fondamentales d’un comportement maçonnique. Comment les renforcer et comment mieux les partager à l’échelle de notre société ?

Respectable Loge, Pyramidion, Orient de Bordeaux-Cenon, Région 16 Sud-Ouest

Mots Clefs : AltruismeHospitalitéPartageSolidarité

Définitions des valeurs, rôle de la Franc Maçonneries

Le partage : ne peut être partagé que ce que l’on a ! Si le don est à sens unique, le partage fait appel à une rencontre, être ensemble pour se sentir vivant parmi les hommes.

L’hospitalité : action de recevoir chez soi, d’accueillir dans sa différence, bienveillance, de respecter et comprendre. Avec du temps et de l’engagement, faire grandir.

La solidarité : sentiment qui pousse les hommes à s’accorder une aide mutuelle.

L’altruisme : Disposition de caractère amenant à s’intéresser aux autres. S’oppose à tout égoïsme. Don de soi ? par la reconnaissance de l’autre.

Nous, Francs-Maçons nous rassemblons, travaillons, renforçons au sein de notre groupe (et individuellement) ces valeurs qui sont le socle de notre construction.

Le travail initiatique correspond à cette recherche de diminuer l’écart qui peut exister entre vie maçonnique et vie profane : porter à l’extérieur les vertus que nous enseigne notre rite. Chacun d’entre nous, par sa sensibilité propre, sa foi maçonnique et son engagement dans la société sera utile à l’autre.

Une pause forcée propice à la réflexion

Le confinement a révélé nos peurs de la maladie, de mourir, de perdre un proche, de l’isolement de l’Autre. Terreurs sacrées ! Péchés commis ? Nous prenons soudainement conscience que nous ne sommes que locataire de notre planète, nous sommes partie intégrante du vivant au même titre que les animaux et les végétaux.

Par une spiritualité consumériste l’homme s’est-il exclu de la nature ? À l’origine l’homme était naturellement spirituel dans un espace sacré, parce qu’il facilite ce passage du profane au sacré, la loge en est le premier lieu. Restons des veilleurs éveillés.

Les valeurs que nous prônons résonnent t’elles encore dans le monde profane ?

La jeunesse, et l’homme en général, ne sont-ils pas en perte de repères ?

Porter à l’extérieur

Il faut tout d’abord s’armer ; Lorsque Louis Claude de Saint Martin quitte l’hospitalité de Jean Baptiste Willermoz il dira que c’est pour garder son entière liberté et ne rien perdre de lui-même et de poursuivre « je ne cherche que le bien de tous en cherchant le mien, car il n’y a qu’un point de réunion pour tous les hommes » En clair si je ne suis pas bien, je ne peux aimer l’autre.

C’est en étant en accord avec soi-même que nous pourrons mieux partager ces vertus : altruisme, hospitalité et autres.

Certains d’entre nous auront les moyens de trouver des actions concrètes et précises pour les mettre en œuvre, il nous faudra les aider sans compter. Il nous faudra garder notre esprit de progrès de désir et de transmission et demeurer humble en toutes occasions.

D’autres prônent une sortie de l’ombre dans un soucis d’efficacité, effacer les filtres, servir d’exemples.

Retrouver des repères par le retour de l’instruction civique à l’école.

Défendre avec force la laïcité.

A lire aussi

De l’amertume à l’espoir

Constat La pandémie nous a surpris par sa violence et la rapidité avec laquelle elle est arrivée chez nous. Cette soudaineté est-elle la cause de cette incapacité à réagir rapidement et efficacement ou le mal...

Lire la suite
Le citoyen, l'état, le monde

Appliquons les valeurs de la République dans l’économie

Pour un travail émancipateur et une économie respectueuse des hommes De tous temps, dans toutes les sociétés, les hommes ont coopéré pour faire face à l’adversité, pour survivre. Aujourd’hui, nous sommes dans des sociétés que...

Lire la suite
Economie

Analyse sociétale, économique, politique.

Une situation de crise dans une société démocratique justifie-t-elle une restriction des libertés ? La crise a fait apparaitre l’importance des relations en ligne et de la possession des technologies qui y sont relatives. Comment...

Lire la suite
Le citoyen, l'état, le monde