Sceau GODF
Mariane
Livre blanc

Faire progresser l’individu dans une société collective

Respectable Loge, Louise Michel, Orient de Limoges, Région 5 Centre

Mots Clefs : CitoyenCollectivitéDevoirsIndividuSociété

Comment faire progresser l’homme, individu dans une société collective ?

L’individu par définition est un être humain qui se caractérise par ses qualités et ses défauts. Un individu est donc unique. Mais comment faire pour que chaque individu unique puisse être intégré dans une société ou le collectif par opposition à l’individu prime ?

Notre société vit sur un principe individuel ou chaque individu se distingue par sa ou ses propriétés privées que ce soient matérielles, de connaissances etc… Nous attendons au cours de notre vie de posséder des choses matérielles, d’avoir tels ou tels objets, connaissances. Et nos choix ont des conséquences sur notre société au sens large.

De plus, nous devons faire face à des règles collectives qui nous incombent. En effet, chaque individu a des droits mais aussi des devoirs envers notre Pays. Comment faire pour que chaque individu s’y retrouve et que le collectif s’adapte à chaque individu ?

Réflexion sur la situation avant et après le confinement :

Avant le confinement, nous voyons des inégalités entre les individus surtout au niveau des classes sociales avec des personnes qui ont plus facilement accès à des domaines que d’autres. Des associations ont été créées pour aider à pallier ces inégalités et apporter de l’aide à ceux qui en ont besoin, des aides de l’État ont été mises en place avec le versement du chômage partiel ou des prestations pour les enfants, le logement, l’aide à l’installation, la protection sociale. Dans ce dernier cas, c’est le collectif qui aide l’individu.

Au début du confinement, des aspects moins positifs ont émergés avec une affluence dans des magasins d’alimentation, quitte à stocker chez les uns et priver les autres.

A ce jour, le confinement a montré que l’individu citoyen avait su se plier aux règles de confinement et respecter l’enjeu de la société au niveau sanitaire. Certains avaient joué un rôle solidaire en fabriquant des masques pour les uns, en faisant des livraisons de courses pour d’autres, déposer des documents …

Comment aller plus loin et renforcer un esprit collectif ?

Propositions :

Sûrement la première solution serait de réduire toujours et encore les inégalités par des aides du Collectif, de l’État. Mais dans une société meurtrie par des semaines de confinement où l’économie a basculé dans des pertes soudaines, où la dette de l’État s’alourdit, ou le Collectif est malmené, ne devrait-on pas trouver des solutions dans chaque individu et revaloriser le citoyen en tant que tel ?

Une solution pourrait être que chaque citoyen ait la possibilité de participer à la vie d’une association d’aide à la personne de son choix. Les seniors au même titre que les actifs et les jeunes pourraient donner de leur temps pour aider. Pour cela, il pourrait être envisagé une réduction d’impôt, un crédit d’impôt ou un aménagement de leur temps de travail facilitant la prise de participation. Les personnes en rechercher d’emploi ou en reconversion pourraient également réaliser des stages en entreprise mais également dans le milieu associatif.

Un parcours civique intégré dans le cursus scolaire pourrait être créer dès le plus jeune âge pour comprendre et apprendre de notre collectivité. Les enfants sont les prochains acteurs de la société, avec leur famille, ils sont la base de l‘amélioration de la société.

Bien sûr, l’économie de certains s’en verrait modifiée, mais chaque bouleversement fait naître de nouveaux marchés et en perd d’autres. A ce jour, l’individu surconsomme, les industriels en profitent et les capitalistes se gonflent les poches.  Ne conviendrait-il pas de limiter le versement des dividendes, d’abolir certains parachutes dorés ? De fiscaliser les transactions financières ? Ne devrait-on pas revenir à des valeurs plus saines et plus coopératives ?

En intégrant une partie d’une économie de partage et collaborative avec la création de jardins partagés qui valorise l’espace vert et permet aux citoyens de consommer local.

En tant que FM, nous avons aussi notre part de responsabilité pour améliorer la Société collective en mettant en œuvre, par nos actions, les valeurs humaines telles que le partage, la solidarité en étant exemplaire aux yeux des profanes comme entre nous. Le travail n’est pas fini…

A lire aussi

Pourquoi et comment prendre son temps ?

Propos liminaires Le choc épidémique a montré notre extrême vulnérabilité et nous aura peut-être donné l’occasion de prendre conscience de la nécessité de mettre en œuvre des moyens nécessaires à notre survie. Si la plupart...

Lire la suite
Le Temps

Pour que l’Homme progresse… en humanité

Le constat Les sciences biomédicales associées aux progrès technologiques (nano technologies, big data, robotique, I.A. physique quantique) permettent d’améliorer nos capacités cognitives, physiques et de prolonger sa vie… Mirage, miracle ou cauchemar ? Avec Neuralink,...

Lire la suite
Autres

Quelle société souhaitons-nous pour demain ?

Déconfiné oui, mais avec l’art et la manière ! Certains pensaient que cette crise de la Covid 19 était dernière nous, qu’il était temps de reprendre ses vieilles habitudes or il n’en est rien. Le...

Lire la suite
Un nouvel Horizon