Sceau GODF
Mariane
Livre blanc

De l’assurance chômage à l’assurance emploi

Respectable Loge, Le Cœur et L'Esprit, Orient de Voiron, Région 6 Est et Loges de Suisse

Mots Clefs : EmployabilitéSolidarité

Le constat 

La privation d’emploi détruit économiquement, professionnellement mais aussi socialement, ce qui fragilise l’ensemble du tissu économique et social. Pendant la pandémie du Covid 19 nous francs-Maçons avons pu nous rendre compte encore une fois que c’étaient les moins favorisés qui en avaient subi le plus durement les effets.

Le chômage de longue durée qui concerne les chômeurs inscrits depuis plus d’un an au chômage coûte 30 Millards/an à l’Etat et fragilise l’ensemble du tissu économique et social particulièrement dans les territoires éloignés des grandes métropoles. 

État des réflexions 

ADT QUART MONDE en partenariat avec le Secours Catholique, Emmaüs France, le Pacte Civique et la Fédération des acteurs de la Solidarité, l’association TZCLD10 Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée présidée par Louis Gallois ancien PDG d’Airbus a décidé de s’unir pour proposer une solution à la progression du chômage de longue durée. Il est nécessaire de pouvoir proposer à l’ensemble des personnes volontaires privées d’un emploi, un emploi utile en CDI et à temps choisi sachant que 60,2% des plus de 55 ans étaient au chômage depuis plus d’un an en 2018, malgré la mise en place du statut d’autoentrepreneur.

Propositions opérationnelles 

Créer des emplois supplémentaires, stables, et non dé- localisables à hauteur des besoins de la population et pas seulement des entreprises. Il a été décider de créer des RBE Entreprises à But d’Emploi animées par les CLE comités locaux pour l’emploi, dans 10 territoires à titre expérimental pour identifier les secteurs cruciaux pour la société de demain.

Valorisation des emballages non recyclés à ce jour, aide aux personnes âgées estimée à 1 million de postes, développement des circuits de proximité, médiation sociale, conciergerie pour les seniors, développement des circuits de proximité.

Cette nouvelle branche de la protection sociale propose

  • L’assurance chômage pour un an.
  • Pour la 2ème année l’assurance emploi pour garantir un emploi adapté à ceux qui en sont privés.

Le fond est administré par un Conseil d’administration réunissant les représentants de l’Etat, des organisations syndicales de salariés et d’employeurs, des associations de collectivités territoriales, des parlementaires et autres organismes publics impliqués dans l’expérimentation.

Financement :

Plus tôt que de payer le RSA, le chômage ou la CMU l’argent public est redirigé pour créer des emplois au sein d’une EBE. Pour financer ce dispositif sont également pris en compte le coûts indirects comme les dépenses de santé, de logement, sécurité, de protection de l’enfance, mais aussi les manques à gagner comme les impôts directs et indirects, les cotisations sociales. L’Etat considère qu’un chômeur de longue durée coûte en moyenne 18000€/an.

Résultats :

3ans après les premières expérimentations et alors que l’Assemblée a voté la mise en place de 50 expérimentations dont une pour le quartier ouest d’Echirolles près de Grenoble, il est nécessaire de faire le point. Suivant l’économiste Olivier Bouba Olga qui préside le comité d’évaluation du programme il apparaît que 40% des bénéficiaires ne bénéficiaient pas avant leur embauche de prestations chômages et autres allocations et le montant des dépenses activées par l’Etat n’est pas à la hauteur des prévisions. Il faut donc choisir entre 2 choix :

Se concentre uniquement sur les personnes inscrites à Pôle Emploi ou venir en aide aux plus démunis même si le coût pour la collectivité est supérieur au prévisionnel initial. C’est un choix de société qui nous engage en tant que Franc Maçon alors que la crise sociale à venir sera la plus importante depuis 40 ans.

Propositions

Est-ce que les frères et sœurs du GODF ne pourraient-ils pas s’engager pour faire connaître et développer cette action, eux qui se sont engagés « à travailler à l’amélioration matérielle et morale, au perfectionnement intellectuel et social de l’Humanité. » Je vous confirme que la Communauté du Pays Voironnais vient de signer un accord avec la région et la Métropole de Grenoble pour s’inscrire dans ce projet.

Le développement de la mondialisation a permis essentiellement le développement d’une classe moyenne de plusieurs centaines de millions d’emplois en Chine et en Inde, ce sont les points positifs mais cela a développé également une concurrence économique féroce entre les pays qui doivent accroitre leur rentabilité et recourir à l’automatisation et à la digitalisation des processus et donc à des réductions régulières d’emploi. Il est nécessaire de comprendre qu’au même titre que les pays ne peuvent plus dépendre d’une seule source d’énergie comme le nucléaire et que demain sera fait d’un mix énergétique qui fonctionnera en réseau. Il en est de même pour l’emploi il est nécessaire de mettre en place des solutions alternatives pour assurer un emploi à toutes les personnes qui le souhaitent.

 Il semble nécessaire que les Francs-Maçons puissent s’engagent dans la poursuite de cette expérimentation qui devrait permettre d’offrir un emploi stable en CDI à 2500 personnes sur le territoire national.

A lire aussi

Démocratie et solidarité dans le projet européen

Une limitation nécessaire de notre champ de réflexions Le cadre formel strict voulu par l’obédience pour ce livre blanc d’après-COVID19, le travail déjà effectué par la Commission Europe de l’Obédience menée par la Région Paris...

Lire la suite
Europe

Solidarité européenne de santé

Problématique La crise du coronavirus a mis en lumière les réponses nationales et dispersées au niveau européen et souligné l’importance d’une meilleure coordination européenne des politiques de santé. Ce n’est qu’à partir du traité de...

Lire la suite
Le citoyen, l'état, le monde

Comment penser de nouvelles solidarités européennes ?

Problématique L’Europe peut-elle se réduire à ses actuelles compétences, pour l’essentiel économiques ? La crise sanitaire de la Covid 19 peut-elle pousser les États à abandonner leur compétence souveraine sur la santé et mettre en œuvre...

Lire la suite
Europe