Sceau GODF
Mariane
Livre blanc

Coordination de la prévention et des soins autour de la personne âgée ou du malade lors du maintien à domicile

Respectable Loge, Art et Lumières, Orient de Lyon, Région 6 Est et Loges de Suisse

Mots Clefs : Assistant médicalCoordinationGénéralisteMaintien à domicilePrévention

Problématique de l’isolement de la personne âgée, de personnes souffrant de handicap et du malade en soins durables

Constat évident et général de l’isolement de la personne âgée ou souffrant de handicap ou du malade en soins durables qui bénéficient de soins, de traitements et d’attentions diversifiés (généraliste, kinésithérapeute, infirmier, famille, spécialiste, rééducateur, aide à domicile (aide-ménagère, portage des repas …), psychologue, assistante sociale, …) mais jamais centralisés, analysés et évalués.

Conséquences de la Pandémie COVID 19

Cette constatation, mainte fois vérifiée par les familles et les divers intervenants auprès des patients, permet de mettre en évidence de nombreuses carences préjudiciables à la santé, puisqu’aucune synthèse n’est effectuée à partir des différentes observations et analyses des intervenants.

La dernière crise due au coronavirus n’a fait que confirmer la gravité de ces carences et l’isolement de certains patients.

Propositions

Une coordination apparaît primordiale et permettrait, à la fois, de mesurer la validité des interventions, leurs résultats, d’envisager d’autres réponses plus adaptées à l’évolution de l’état de santé du patient, d’organiser un suivi médical et/ou social plus conséquent.                                                                                                                                     

Si le médecin généraliste paraît être un des éléments moteurs de cette coordination, la multiplicité de ses tâches risque de nuire à ce suivi médical. Il serait donc plus judicieux qu’un intervenant soir chargé de l’observation et du suivi des soins et des différentes interventions afin de provoquer un suivi plus objectif et diligent à la base de nouveaux diagnostics et de nouveaux soins.

Cette tâche pourrait être réservée à un Assistant médical. Sa formation pourrait être assurée par les Écoles d’Infirmières et/ou d’assistantes sociales, sous la responsabilité des Agences régionales de Santé. Ses émoluments dépendraient soit de Comités de coordination cantonale (participation des communes), soit des instances de gérontologie cantonales ou départementales, soit encore de la Sécurité Sociale.

Création d’un statut d’Assistant médical chargé de la coordination auprès de la personne maintenue à domicile.

A lire aussi

Comment concilier la raison médicale et la protection de nos anciens avec le lien affectif et la solitude que cela entraîne ?

Contexte de la contribution Notre société démocratique et libérale vit aujourd’hui une expérience inédite. Début d’année 2020, il s’agit d’une nouvelle attaque, d’un virus meurtrier qui sévit partout. Les morts se comptent par milliers dans...

Lire la suite
Le citoyen, l'état, le monde

Restauration et modernisation de la Santé Scolaire

Problématique Les politiques de prévention doivent être généralisées et particulièrement présentes et actives auprès des plus vulnérables (personnes âgées, petite enfance, handicapés migrants, malades, …). Lorsque les actions de prévention sont menées à grande échelle,...

Lire la suite
Le citoyen, l'état, le monde

Vers la mise en place d’une agence européenne de santé

Les insuffisances des dispositifs de santé face à la pandémie La catastrophe sanitaire du Covid-19 dont les conséquences en cascade, sociales, économiques, financières sont devant nous, nous invitent à nous interroger sur les réponses qui...

Lire la suite
Santé